SATODNEWSLETTER Mars 2016: les étapes à suivre pour réaliser un bon achat (1)

SATODNEWSLETTER Mars 2016: les étapes à suivre pour réaliser un bon achat (1)

arnaud-reymond

 

 

Vous avez des responsabilités au sein d’une PME belge et c’est la raison pour laquelle vous recevez cette SATODNEWSLETTER. Le but de cette NewsLetter est de vous informer concrètement sur les possibilités que vous avez d’améliorer le résultat d’exploitation de votre PME par des achats mieux maitrisés.

Les achats représentent pour une entreprise industrielle entre 50% et 70% de son chiffre d’affaires. Il est donc primordial de bien gérer les relations avec nos fournisseurs.
La SATODNEWSLETTER du mois de mars 2016 va rentrer dans le vif du sujet en s’attaquant au cœur du métier de l’acheteur : la description des étapes à suivre pour s’assurer de la pertinence des achats que l’on veut effectuer.
Plusieurs SATODNEWSLETTERS seront nécessaires pour couvrir ce vaste sujet. Celle de ce mois-ci va commencer par définir ce que l’on entend par un achat pertinent.
Beaucoup de réponses sont bien sûr possibles mais on peut les résumer par la réception d’un produit (ou d’un service) avec la qualité demandée, livré dans les délais négociés et au prix le plus juste.
Attardons-nous donc quelques instants sur ces 3 aspects :
-La qualité La qualité demandée est la qualité nécessaire répondant au cahier des charges dans tous les domaines importants de l’achat en question : fiabilité du matériel, respect des contraintes législatives (mon achat est-il soumis à des lois ?), respect des normes (norme CE, anti feu, …), aspect sociétal ( mon fournisseur ou ses sous-traitants travaillent ‘ils tous de façon éthique ?)…
Ne confondons pas qualité nécessaire et sûr-qualité : pas besoin d’un tournevis en or pour équiper la trousse à outil d’un ouvrier ni d’une Ferrari pour aller voir les clients pour un commercial…
-Le délai Le délai négocié doit être respecté par le fournisseur
-Le juste prix Le juste prix est un concept un peu abstrait mais très important à saisir pour entretenir de bonnes relations avec nos fournisseurs. Pour être clair dès le début, le juste prix N’EST PAS le prix le moins cher possible à n’importe quelle condition!

En effet, nous comptons sur nos fournisseurs pour qu’ils nous livrent des produits ou services de qualité et ils ont besoin d’être rentables pour pouvoir répéter cela dans le temps !

Mais la rentabilité d’un fournisseur dépend aussi de beaucoup d’aspects :

-de son organisation interne -de la qualité des hommes qui compose l’équipe

-de la performances de ses machines-outils

-…

Sachant qu’il y a énormément de paramètres, quelle logique suivre pour essayer de cerner le juste prix d’un achat ?

D’abord, la réception de plusieurs offres est primordiale. Il est en effet extrêmement compliqué de rechercher le juste prix en ne se basant que sur une seule offre !

Ensuite, après réception de plusieurs offres, un alignement de ces offres est nécessaire. L’alignement des offres signifie, entre autres, que chacune des offres est étudiée dans le détail et les petits plus, proposés par chacun des fournisseurs pour se démarquer, sont valorisés selon l’importance que cela représente pour nous.

Le résultat permet de se faire une 1ère idée approximative du juste prix. Il permet déjà d’éliminer les offres aberrantes. Ensuite, il faut contacter les différents fournisseurs et leur poser des questions pertinentes qui permettront encore mieux de cerner ce juste prix. Toutes les réponses seront bien sûr croisées entre elles et vérifiées lorsque cela est possible.

C’est la synthèse de tout ce travail qui permettra à l’acheteur de se rapprocher le plus possible du juste prix. Un peu d’expérience est bien sûr nécessaire à l’acheteur pour lui permettre d’atteindre des résultats probants…

Maintenant que les termes sont plus parlant pour tout le monde, nous passerons le mois prochain aux 3 clés de succès qui déterminent un bon achat : la description claire du besoin, la sélection des fournisseurs potentiels et la négociation en tant que telle.

Et n’oubliez pas que SATOD intervient partout en Belgique alors n’hésitez pas à nous contacter pour toutes questions liées à vos fournisseurs !

A la prochaine fois,